lundi 15 janvier 2018

A MONSTER CALLS - Patrick Ness


Couverture Quelques minutes après minuitBon j'ai pleuré ! Très très belle histoire. En plus, je possède une édition en VO avec de superbes illustrations qui ne gâchent rien au plaisir de lecture, bien au contraire ! Vous l'aurez compris, j'ai adoré ma lecture.

Conor a treize ans et sa mère est malade. Très malade. Et depuis quelques temps, à 00H07 exactement, un grand monstre qui, le jour est un simple arbre, vient lui rendre visite et lui raconte des histoires...

Tout le récit est très métaphorique, comme on le comprend au bout d'un moment, et j'ai trouvé ça vraiment très beau. Le style, en restant simple, est très poétique et élégant.

A la fin, on comprend où voulait en venir l'auteur, et on est mis face à la dure réalité. Je dois avouer que ça m'a arraché quelques larmes.

Comme je le disais plus haut, les illustrations renforcent le pouvoir du texte, et certaines sont même parfois très sombres. Je suis ravie d'avoir pu découvrir ce récit dans ce format.

Je dois avouer que je n'ose en dire plus, de peur de spoiler les éventuel(le)s futurs lecteurs et lectrices ! Le mieux à faire pour découvrir cette oeuvre, c'est de se plonger dedans tête baissée, selon moi.

J'ai eu l'occasion de découvrir l'adaptation cinématographique que j'ai trouvé très belle et très très bien. L'atmosphère particulière du livre y est bien transcrite et les acteurs biens choisis. Je la conseille également ! (mais après avoir lu le bouquin, hein, faut pas faire les choses à l'envers...).


A Monster Calls - Patrick Ness
2011
215 pages
Editions Walker Books

Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l'apparence d'un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

vendredi 5 janvier 2018

BILAN LECTURES : Décembre 2017

J'ai passé un mois de Décembre riche en lecture ! On va dire que ça compense les mois où je n'ai pas beaucoup lu cette année, notamment en été avec la fin de ma licence et mes examens ! Je suis heureuse de mon mois, le mois des fêtes et du retour en famille. J'ai quitté l'Angleterre fin décembre pour passer deux semaines en France pour Noël et Nouvel An. C'était super. J'accueille 2018 avec toujours autant de rêves et de projets, notamment celui de me lancer sur Youtube. J'aimerai aussi écrire un roman (enfin me dira-t-on... je parle je parle mais je n'agis pas beaucoup !). Bref, ça bouillonne dans mon petit cerveau, j'espère juste que la motivation restera constante, et que mon amie procrastination ne me visitera pas trop cette année...

Coups de cœur :
Couverture Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciersCouverture Harry Potter, tome 2 : Harry Potter et la chambre des secretsCouverture L'art de la guerre 2Couverture Monster, deluxe, tome 6

J'ai relu les deux premiers tome d'Harry Potter en VO ce mois-ci et ça m'a fait un bien fou ! Je me suis rendue compte que j'avais oublié beaucoup de détails, effacés par mes visionnages des films. Evidemment, j'ai re-adoré ce début de saga, et je prévois de relire la série complète en anglais d'ici 2019 si possible ! J'ai expérimenté pour la première fois un livre audio avec L'art de la guerre 2, lu par l'autrice. Ce fut une superbe expérience et je retenterai certainement. De plus, le propos de l'ouvrage, l'humour et le sarcasme de Sophie-Marie Larrouy m'ont conquise. Enfin, après une longue pause dans cette série manga, j'ai lu le tome 6 de Monster. L'enquête avance, les rebondissements sont nombreux et le tout devient vraiment intriguant. Il faut que je me procure la suite et fin rapidement car je trépigne !

J'ai adoré :
Couverture Quelques minutes après minuitCouverture La Guerre des Sambre : Hugo et Iris, tome 3 : La lune qui regardeCouverture Walking Dead, tome 11 : Les ChasseursCouverture Elfes, tome 16 : Rouge comme la lave

A Monster Calls fut une très bonne lecture, mais pas un coup de cœur comme je m'y attendais. Mais je le chroniquerai bientôt pour en parler plus en détails ! Comme vous pouvez le constater, j'ai poursuivi pas mal de sagas en lectures graphiques. J'ai clos le cycle Hugo & Iris dans la grande série des Sambre, et j'ai beaucoup aimé. La suite de Walking Dead (tome 11) était explosive et toujours très intéressante du point de vue du développement des personnages. Enfin, Elfes, tome 16, m'a donné ce que j'attendais : une aventure épique !

J'ai bien aimé :
Couverture AlenaCouverture Murena, tome 03 : La meilleure des mèresCouverture Vampire Knight, tome 08Couverture Nains, tome 5 : Tiss du Bouclier
J'ai découvert ce mois-ci le comic Alena, et je dois dire que cette histoire m'a beaucoup plu. Attention cependant, comme le suggère la couverture, c'est sanglant et violent ! J'ai poursuivi ma lecture de Murena, une série de BD qui parle de l'ascension de l'empereur Neron à Rome. J'adore tout ce qui touche à l'Antiquité Romaine ! Un petit manga plaisir coupable : Vampire Knight tome 8 qui est plein de révélations. Et enfin le tome 4 de Nains, une BD fantasy qui se déroule dans le même univers que la saga Elfes !

J'ai aimé sans plus :
Couverture Jane Eyre: The graphic novelCouverture Flocons d'amourCouverture Le voyage d'hiver
Couverture Blue Spring Ride, tome 04Couverture Ki & Hi, tome 2 : Une famille de fous !
J'ai enfin découvert l'histoire de Jane Eyre à travers cette adaptation en BD. Cela m'a donné envie de lire le roman original, mais les dessins et la rapidité de l'intrigue (propre à un livre graphique bien sûr) ne m'ont pas transporté. Let it Snow fut un peu trop niais et cliché pour moi, même si les nouvelles étaient distrayantes et dans l'ambiance de cette fin d'année. J'ai déjà eu des coups de cœur pour les romans de Nothomb, mais j'ai trouvé celui-ci en-dessous. Enfin, deux mangas terminent cette section : Blue Spring Ride tome 4 est un shojo, mais je le trouve encore très enfantin malgré des thèmes qui pourraient être exploités de manière plus profonde. Quant à Ki & Hi tome 2, j'avoue avoir préféré le tome 1 et j'ai trouvé que l'histoire n'avançait pas énormément, sauf pour la fin qui offre un suspense sympathique.

Je n'ai pas aimé :
Couverture Je suis une vraie fille
Une copie conforme du tumblr dont est inspiré ce livre. Des dessins illustrant une situation farfelue, gênante ou marrante. Le concept me plaît mais j'aurai aimé plus de situations inédites et d'originalité.

mardi 19 décembre 2017

A DARKER SHADE OF MAGIC - V.E. Schwab

Couverture Shades of magic, tome 1
Quel univers ! Quels personnages ! Quelle histoire ! Oui, je m'exclame mais c'est mérité. J'ai absolument adoré ce premier tome de la trilogie Shades of Magic.

Notre personnage principal, Kell, possède un pouvoir particulier : il peut voyager entre les différentes Londres. Car oui, notre univers s'articule autour de quatre mondes parallèles. Il y a le gris, le noir, le blanc et le rouge. Chacun possède ses particularités, sa magie (ou son absence de magie), et ses dirigeants. Le travail de Kell consiste à transmettre des messages entres les mondes et tenter de maintenir la paix et l'harmonie (dans l'idéal).

Ce job n'est pas de tout repos, et notre héros va vite se heurter à des obstacles. Il devra éviter les pièges, ne pas se laisser manipuler... Mais un jour il va tomber sur Lila Bard, une voleuse qui rêve d'être pirate, espiègle jeune femme qui va lui mettre des bâtons dans les roues !

Parlons brièvement de ce personnage féminin : quel soulagement ! L'autrice ne tombe dans aucun cliché, Lila est forte, parfois vulgaire, elle sait ce qu'elle veut dans la vie et elle a vraiment du caractère. Cela ne fait pourtant pas d'elle un "garçon manqué", même si elle préfère s'habiller en homme pour se fondre dans la masse et se protéger.

Quant à l'écriture, ma foi, je ne me suis pas ennuyée à un seul instant. Il a même été parfois difficile de poser le livre, tant le suspense et les révélations s'enchaînaient ! Je l'ai lu en VO et le niveau d'anglais ne m'a pas semblé trop compliqué, ce fut donc plutôt fluide. Aucun temps mort dans ce roman fantasy bourré d'actions et de dialogues bien menés. 

J'ai aussi apprécié qu'on découvre l'univers, son fonctionnement et ses personnages petit à petit. On n'a jamais de longues scènes de descriptions qui, personnellement, me rebutent un peu. Au contraire, le lecteur peut se laisser porter par l'histoire tout en découvrant tout bribe par bribe.

En bref, vous l'aurez compris, je conseille grandement ce livre à toutes et à tous ! Pour ceux et celles qui auraient un peu de mal avec la fantasy, je dirai que Shades of Magic est un bon départ : l'univers reste simple et la magie facile à comprendre. On ne s'y perd pas en somme ! Pour finir, je dois avouer que j'ai déjà hâte de lire la suite, sachant que je possède déjà le deuxième et troisième tome...


A darker shade of magic - V.E. Schwab
2015
384 pages
Editions Titan Books

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard ! Découvrez Shades of Magic, du petit prodige Victoria Schwab, qui développe une idée surprenante qu’elle peuple de personnages inoubliables, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.